31 janvier 2017

Ça alors

L’Australie présente ses excuses à des travailleurs humanitaires

Le département australien de l’Immigration a présenté vendredi des excuses et annoncé le versement d’une compensation financière à neuf employés de l’association Save the Children qui avaient été expulsés en octobre 2014 du centre de rétention situé sur l’île de Nauru, dans le Pacifique. Ces travailleurs humanitaires venaient en aide aux migrants que l’Australie y envoie après les avoir interceptés avant qu’ils atteignent ses côtes. Le gouvernement australien avait accusé les employés de l’association d’avoir poussé les migrants à inventer les mauvais traitements dont ils se disaient victimes et même à s’automutiler pour obtenir l’asile en Australie. Deux enquêtes indépendantes, rendues publiques en mars 2015 et en janvier 2016, ont démontré que les accusations à l’égard des membres de Save the Children étaient infondées.