1er février 2017

C'est leur avis

Le bon choix de Donald Trump à la Cour suprême

Donald Trump a nommé hier Neil Gorsuch au siège de juge vacant depuis près d’un an à la Cour suprême des États-Unis. Dans le New York Times, Neal Katyal, ancien avocat général des États-Unis sous la présidence Obama, estime pour sa part que le nouveau juge saura faire respecter la Constitution et s’opposer à Donald Trump comme la juge Elena Kagan, désignée par Obama, avait su voter contre des décisions de l’ancien président démocrate.

« Je ne doute pas, s’il est confirmé, que le juge Gorsuch aidera à rétablir la confiance dans l’État de droit. Il a montré durant sa carrière son attachement à l’indépendance judiciaire – de quoi donner aux Américains l’assurance qu’il ne compromettra aucun principe pour favoriser le président qui l’a nommé. Le parcours du juge Gorsuch suggère qu’il marchera dans les pas de la juge Elena Kagan, qui avait voté contre le président Obama lorsqu’elle avait pensé que la Loi sur la protection des patients et les soins abordables avait été trop loin. » Neal Katyal