• Militaires attaqués. Ce matin, un homme portant deux machettes a attaqué en criant « Allah Akbar » un groupe de soldats qui patrouillait près du Carrousel du Louvre à Paris, blessant légèrement l’un d’eux avant d’être immobilisé par cinq balles tirées par un autre militaire. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a déclaré qu’il s’agissait « visiblement » d’une « attaque à caractère terroriste ».

  • Jadot, Hamon, Mélenchon. Le candidat d’Europe Écologie Les Verts à la présidentielle Yannick Jadot et le secrétaire national du parti David Cormand ont publié aujourd’hui une lettre à leurs militants dans laquelle ils disent vouloir « ouvrir le dialogue » avec Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon « pour construire un projet commun ». « Les dernières semaines ont montré que les jeux de l’élection présidentielle sont loin d’être faits », affirment-ils.

  • L’Europe face à Trump. Le président du Conseil européen Donald Tusk a déclaré à l’occasion d’un sommet européen à Malte que « la plus haute priorité politique » pour l’Union européenne était d’avoir avec les États-Unis une relation « aussi solide que possible ». « Nous ne pouvons pas nous taire là où les principes sont en jeu », a tout de même précisé le Premier ministre maltais Joseph Muscat, dont le pays assure jusqu’en juin la présidence de l’UE.

  • Sanctions contre l’Iran. Le département américain du Trésor a annoncé des sanctions contre 25 personnes et entités iraniennes soupçonnées d’implication dans le programme de missiles de Téhéran. Ces mesures font suite au test d’un missile balistique par l’Iran dimanche.

  • Les États-Unis critiquent Israël. Dans un communiqué publié hier soir, la Maison-Blanche a déclaré que si la colonisation israélienne « n’est pas un obstacle à la paix, la construction de nouvelles implantations ou l’expansion d’implantations existantes au-delà de leurs limites actuelles pourrait ne pas aider » à conclure une paix entre Israéliens et Palestiniens. Comptant sur une réaction plus favorable de la part de Donald Trump que de Barack Obama, le gouvernement israélien a annoncé plus de 6 000 constructions de logements dans les colonies depuis l’investiture du nouveau président.