3 février 2017

C'est leur avis

Bâtir une Europe forte face aux puissances « nationalistes »

Dans Les Échos, l’éditorialiste Éric Le Boucher estime qu’il y a urgence à ce que l’Europe se donne les moyens de rivaliser avec l’Amérique de Donald Trump puisque celui-ci souhaite la combattre.

« Donald Trump est le premier président à ne pas raisonner comme un chef d’État, il pense comme le chef d’entreprise qu’il était et qu’il reste. Dans son “America First”, tous les autres pays sont des concurrents qu’il convient de battre, à commencer par les deux plus gros, la Chine et l’Europe. […] L’Europe n’a plus d’amis, elle fait face à des empires, des puissances “nationalistes”, qui sont d’une nature opposée à la sienne. Le combat est d’une ampleur nouvelle, car existentielle : quel genre d’animaux vont survivre au XXIe siècle ? L’Europe multilatérale d’hier devrait vite s’équiper comme une Europe puissance, avec un ensemble d’appareils qui aille au-delà de sa seule défense. » Éric Le Boucher