6 février 2017

Ça alors

Destruction d’un mur qui séparait en deux une ville kosovare

À la suite d’une médiation menée par l’Union européenne la semaine dernière, les autorités de Mitrovica, au Kosovo, ont détruit hier un mur d’une centaine de mètres de long qui marquait une séparation entre la partie nord, à majorité serbe, et la partie sud, à majorité albanaise. En décembre, le maire de Mitrovica-Nord avait fait ériger ce mur pour protéger de la circulation une nouvelle zone piétonne faisant face au pont principal reliant les deux parties de la ville. Celui-ci avait été rénové l’an dernier grâce à un financement de l’Union européenne pour faciliter les contacts entre les deux parties de la ville. L’édification du mur avait ravivé des tensions entre Serbes et Kosovars, Belgrade ne reconnaissant pas l’indépendance du Kosovo proclamée en 2008.