10 février 2017

Ça alors

Des voitures autonomes entre la France et l’Allemagne

Les ministres des Transports français et allemand ont présenté mercredi à Berlin leur projet d’ouverture, d’ici fin mars, d’un « site expérimental » commun pour tester des prototypes de voitures autonomes et connectées. Seront également mises à l’essai des nouvelles technologies pour le secteur automobile, comme la communication entre voitures grâce à la 5G, le freinage automatisé ou les appels d’urgence automatiques transfrontaliers. La zone de test s’étendra sur 70 kilomètres de Metz à Merzig, dans la Sarre, et comprendra des portions d’autoroutes et de routes en milieu urbain et rural, pour disposer du maximum de situations de conduite et tester l’interopérabilité des systèmes. Les expérimentations seront ouvertes aux constructeurs et équipementiers automobiles, ainsi qu’aux entreprises de télécommunication et numériques. Les tests de véhicules autonomes sur voie publique sont autorisés en Allemagne depuis 2015 et en France depuis août 2016.