• Policiers mis en examen. Un juge d’instruction a mis en examen dimanche quatre policiers, dont l’un pour viol et les trois autres pour violences volontaires en réunion, après l’interpellation de Théo, un jeune homme de 22 ans, trois jours plus tôt à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. Dans L’Express, Yves Lefebvre, secrétaire général du syndicat de policiers Unité SGP Police FO déplore que soient affectés aux brigades spécialisées de terrain (une police de proximité en zones sensibles) comme celle à laquelle appartiennent les quatre agents « des gamins qui sortent de chez papa et maman, avec seulement un an d’école de police ».

  • Légalisation de colonies sauvages. Les députés israéliens ont voté lundi à une courte majorité un projet de loi légalisant les avant-postes israéliens construits illégalement sur des terres privées palestiniennes en Cisjordanie. Ce texte « est en infraction avec la loi internationale et aura d’importantes conséquences juridiques pour Israël », a réagi mardi le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres.

  • Suspension du décret sur l’immigration. La cour d’appel fédérale de San Francisco a confirmé jeudi la suspension du décret signé fin janvier par Donald Trump interdisant pour 90 jours l’admission sur le sol américain de ressortissants de sept pays (Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen). La journaliste de Vox Dara Lind voit dans cette affaire judiciaire « bien plus qu’une procédure légale » : « C’est une bataille entre un président qui promet de faire tout ce qu’il faut pour s’assurer de la “sécurité” et une opposition qui voit cette “sécurité” comme une piètre excuse pour autoriser xénophobie et discrimination. »