13 février 2017

On fait le point

Violences en marge de l’affaire Théo

Après une rencontre ce matin avec des représentants d’associations de lutte contre le racisme et les discriminations, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a condamné les débordements de samedi en marge de la manifestation de soutien à Théo, un homme de 22 ans violemment interpellé le 2 février par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois : « Les événements d’Aulnay-sous-Bois ne sauraient en rien justifier les violences inacceptables qui se sont produites le week-end dernier à Bobigny et à Argenteuil. »