13 février 2017

Ça alors

Les constructeurs automobiles appellent Trump à l’aide

Les patrons de 18 constructeurs automobiles présents aux États-Unis, dont General Motors, Volkswagen et Toyota, ont écrit vendredi soir à Donald Trump pour lui demander de revoir les normes de consommation de carburant édictées pendant la présidence de Barack Obama. Une réglementation de 2012 prévoit qu’en 2025 les véhicules circulant aux États-Unis ne consomment pas plus de 4,32 litres pour 100 kilomètres. L’Agence pour la protection de l’environnement, qui avait jusqu’à avril 2018 pour faire un point sur les efforts réalisés par les constructeurs a annoncé mi-janvier, juste avant l’entrée en fonction de Donald Trump, qu’elle maintenait l’objectif. Les groupes automobiles estiment la tâche d’autant plus complexe et coûteuse que les acheteurs se tournent de plus en plus vers des véhicules consommateurs d’énergie comme les 4x4 et utilitaires qui ont représenté 63 % des ventes en 2016.