13 février 2017

Ça alors

Naturalisation facilitée en Suisse pour les petits-enfants d’immigrés

Les électeurs suisses ont approuvé à 60,4 % la simplification de la procédure de naturalisation des petits-enfants d’immigrés soumise hier à un vote par référendum. Les résultats valident le projet de révision de la Constitution proposé par le gouvernement qui vise à rendre plus rapide et moins coûteuse l’attribution de la nationalité suisse aux descendants d’immigrés, en confiant le processus à l’administration fédérale et non plus aux cantons. La procédure entrera en vigueur en 2018 et sera ouverte aux jeunes âgés de moins de 25 ans, nés en Suisse, possédant un permis de résident permanent et ayant été à l’école dans le pays pendant au moins cinq ans. Elle concernera environ 25 000 personnes, dont la majorité sont issues de familles venues d’Italie, de Turquie ou des Balkans, puis près de 2 300 jeunes par an.