• L’enquête se poursuit dans l’affaire Fillon. Le parquet national financier a fait savoir que les « nombreux éléments déjà recueillis » ne « permettaient pas d’envisager, en l’état un classement sans suite » de l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs concernant la femme et deux des enfants de François Fillon. « Les investigations vont se poursuivre dans le strict respect des règles qui gouvernent le Code de procédure pénale », écrit dans un communiqué la procureure Éliane Houlette.

  • Chômage en baisse. Le taux de chômage a baissé de 0,2 point en 2016 pour atteindre 9,7 % en France métropolitaine et 10 % sur l’intégralité du territoire, selon des chiffres publiés par l’Insee. La situation s’améliore pour la deuxième année consécutive, en particulier grâce à la baisse du chômage des 15-24 ans, même si celui-ci reste élevé (23,3 %).

  • Délit d’entrave à l’IVG. Le Parlement a définitivement adopté une loi pénalisant les sites internet diffusant de fausses informations sur l’interruption volontaire de grossesse. Le texte étend au numérique un délit d’entrave à l’IVG créé en 1993 et qui prévoit jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.

  • Opération transparence pour Hamon. Le candidat socialiste à l’élection présidentielle Benoît Hamon a présenté 10 mesures pour favoriser la transparence de la vie politique, dont l’interdiction pour les parlementaires d’embaucher des membres de leur famille et l’obligation de présenter un récapitulatif annuel de leurs frais. Le vainqueur de la primaire de la gauche a également publié son patrimoine (avec près de deux mois d’avance sur l’obligation légale), dont l’élément principal est un appartement acheté en 2016 avec sa compagne pour 700 000 euros.

  • Trump et Israël. Donald Trump a déclaré hier soir lors d’une conférence de presse commune avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou à Washington qu’il n’avait pas de préférence entre une solution à un ou deux États du moment qu’« Israël et les Palestiniens sont contents ». L’instauration d’un État palestinien à côté de l’État israélien, en faveur de laquelle se sont engagés 70 pays à l’issue de la Conférence de Paris le 15 janvier, était depuis 2002 la ligne officielle des États-Unis.

  • Défection dans l’entourage de Trump. Andrew Puzder, l’homme qu’avait choisi Donald Trump pour être son secrétaire au Travail, a renoncé au poste hier soir après avoir dû reconnaître qu’il avait employé sans la déclarer une femme de ménage en situation irrégulière. Cette décision intervient deux jours après la démission lundi du conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn.