17 février 2017

Ça alors

La Finlande renforce son armée par peur de la Russie

Le gouvernement finlandais a annoncé hier sa volonté d’augmenter de 20 % l’effectif militaire du pays en cas de guerre pour faire face à la menace que représente la Russie. La Finlande, qui n’est pas membre de l’Otan, mais collabore avec l’organisation (échange d’informations, entraînements communs), avait décidé en 2012 de réduire sa capacité militaire de 350 000 à 230 000 hommes. L’intervention russe en Ukraine en 2014 a modifié sa position. Un rapport de défense rendu public hier par le gouvernement note que la Russie « a démontré sa capacité » à « employer une force militaire coordonnée » pour poursuivre son objectif de « renforcer son statut de grande puissance ». Les pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie), dont les deux premiers partagent aussi une frontière avec la Russie, ont augmenté de 85 % leurs dépenses d’équipement militaire entre 2014 et 2016, selon un cabinet d’études spécialisé.