20 février 2017

Ça alors

Une taxe pour les Biélorusses qui ne travaillent pas assez

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté vendredi à Minsk, en Biélorussie, et durant le week-end dans plusieurs autres villes du pays, pour protester contre un décret sur la « prévention de la dépendance sociale » adopté en avril 2015. Celui-ci impose une taxe équivalant à 235 euros aux personnes qui ne travaillent pas plus de 183 jours par an. Les 470 000 Biélorusses visés par ce décret avaient jusqu’à aujourd’hui pour payer la première échéance, calculée sur les revenus de 2015. Le 7 février, seuls 10 % d’entre eux s’en étaient acquittés, selon les chiffres fournis par les autorités fiscales. Surnommée « taxe sur les parasites » par ses opposants, elle été mise en place par le gouvernement pour compenser le manque à gagner fiscal lié à leur absence d’activité. Les manifestants ont également réclamé la démission du président Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 1994.