20 février 2017

Ça alors

La reconnaissance faciale pour sauver les lémuriens

Une équipe de chercheurs issus de trois universités américaines a publié vendredi dans la revue BMC Zoology une étude démontrant l’intérêt de la reconnaissance faciale dans la protection des lémuriens, dont plusieurs espèces sont menacées de disparition. Les scientifiques étudiant l’évolution du nombre de ces primates endémiques de Madagascar les identifient actuellement en fonction de leur taille, de la forme de leur corps et de la présence d’éventuelles cicatrices. Or ces caractéristiques changent. De plus, cette méthode nécessite de capturer les animaux, ce qui peut leur causer du stress. Le logiciel de reconnaissance faciale des chercheurs américains permet d’identifier un lémurien déjà observé en le prenant en photo et en comparant celle-ci aux clichés enregistrés dans une base de données. Lors des tests, le système s’est révélé fiable à 98,7 %.