22 février 2017

Ça alors

Un couple au pouvoir en Azerbaïdjan

Le président d’Azerbaïdjan Ilham Aliyev a nommé hier par décret sa femme première vice-présidente du pays. Ce poste a été créé à l’occasion d’une réforme constitutionnelle approuvée par référendum en septembre. Mehriban Aliyeva, députée depuis 2005 du parti au pouvoir, devient ainsi le deuxième personnage de l’État. Le leader d’un parti d’opposition a qualifié ce choix de « premier pas vers l’établissement d’une monarchie absolue ». Ilham Aliyev, qui a succédé à son père en 2003, a été réélu plusieurs fois à la tête de ce pays du Caucase du Sud (anciennement partie prenante de l’URSS) riche en hydrocarbures. La dernière élection de 2013 a été jugée frauduleuse par les observateurs internationaux. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, qui regroupe 57 pays, avait dénoncé dans un rapport les entraves à la liberté d’expression.