• Manifestation lycéenne. Des lycéens ont bloqué ce matin l’entrée de près d’une trentaine de lycées parisiens à l’appel du Mouvement inter-luttes indépendant, pour manifester leur soutien à Théo L., un homme de 22 ans violemment interpellé par des policiers le 2 février à Aulnay-sous-Bois. La police a arrêté au moins 11 personnes au cours de cette mobilisation qui a également rassemblé plusieurs centaines de personnes lors d’une manifestation non autorisée sur la place de la Nation.

  • Réforme du permis de conduire. Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a déclaré que la réforme du permis de conduire mise en place en 2014 avait permis de faire passer le délai d’attente moyen entre un échec et une nouvelle tentative de 93 jours en 2013 à 63 jours en 2016. En Seine-Saint-Denis, où le ministre a dévoilé ces résultats, le temps d’attente est passé de 161 jours à 80 jours.

  • Un ancien patron du FMI condamné. Un tribunal espagnol a condamné Rodrigo Rato, directeur général du Fonds monétaire international de 2004 à 2007, à quatre ans et demi de prison pour détournement de fonds. Il était jugé avec 64 autres personnes pour avoir participé en tant que dirigeant de plusieurs banques espagnoles entre 2010 et 2012 à une fraude de 12 millions d’euros grâce à des cartes bancaires non déclarées.

  • Droits des transgenres. Les départements américains de la Justice et de l’Éducation ont publié hier un communiqué annonçant qu’ils annulaient la directive prise sous la présidence Obama obligeant les écoles publiques à laisser les élèves transgenres utiliser les toilettes de leur choix. Le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer a précisé que cette question devrait être laissée à l’appréciation des États plutôt que décidée au niveau fédéral.

  • Budapest renonce aux JO. Le maire de Budapest a annoncé hier soir le retrait de la candidature de la capitale hongroise à l’organisation des Jeux olympiques de 2024, nettement affaiblie par une pétition signée par 200 000 personnes demandant que l’argent soit plutôt utilisé dans l’éducation et la santé. Le Comité international olympique, qui rendra sa décision le 13 septembre, devra faire son choix entre Paris et Los Angeles.