• Hamon et Jadot chez McDo. Le candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon et l’ex-candidat écologiste Yannick Jadot, qui s’est rallié à lui, ont fait campagne ce matin dans le McDonald’s de la Gare de l’Est à Paris où plusieurs salariés, soutenus par la CGT, ont déposé plainte contre la chaîne pour évasion fiscale. Les électeurs de la primaire écologiste ont approuvé hier à près de 80 % l’accord conclu entre les deux hommes, tandis que Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon ont tous deux écarté une alliance en vue d’une candidature commune.

  • Fillon « pas responsable » selon Cazeneuve. Le candidat Les Républicains François Fillon a accusé hier le gouvernement de laisser « se développer dans le pays un climat de quasi-guerre civile », citant notamment la perturbation de ses meetings par des militants d’extrême gauche. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a jugé ce matin qu’il n’était « tout simplement pas responsable » d’employer ce terme « lorsqu’on est un responsable politique éminent ».

  • Jean-Marie Le Pen condamné en appel. La cour d’appel d’Aix-en-Provence a confirmé une condamnation à 5 000 euros d’amende de Jean-Marie Le Pen, reconnu coupable de « provocation à la haine et à la discrimination ethniques » pour des propos tenus en 2013 à Nice à propos des Roms. Il avait qualifié leur présence d’« urticante » et « odorante ».

  • Un pont repris à Mossoul. Les forces irakiennes ont annoncé avoir pris le contrôle d’un premier pont sur le Tigre à Mossoul, après le lancement le 19 février d’une nouvelle offensive pour reprendre la rive ouest de la ville au groupe État islamique. Le pont est impraticable à cause des bombardements, mais sa prise de contrôle doit permettre d’établir un pont flottant à proximité, selon des responsables militaires.