7 mars 2017

C’est leur avis

Dangereux pour l’image et la sécurité des États-Unis

Donald Trump a signé hier un nouveau décret sur l’immigration qui interdira à partir du 16 mars et pendant 90 jours l’entrée aux États-Unis des ressortissants de six pays (Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen) à l’exception des résidents permanents. Professeure de droit au Washington College of Law, Jennifer Daskal estime sur le blog spécialisé dans les questions de sécurité nationale Just Security que ce décret continue à nuire à l’image et à la sécurité des États-Unis.

« Cela signifie toujours pour le reste du monde que nous, la grande Amérique, ne pouvons pas faire de distinction entre les terroristes et leurs victimes. […] Cela nourrit le récit des terroristes qui décrivent les États-Unis comme étant en guerre contre les musulmans. Cela menace de saper des partenariats clés en matière de contre-terrorisme, de sécurité nationale et de politique étrangère avec les six pays nommés. Et cela nourrit un peu plus la défiance envers le gouvernement des communautés avec lesquelles les forces de l’ordre et les responsables de la sécurité nationale devraient travailler pour identifier les menaces. » Jennifer Daskal