7 mars 2017

Ça alors

Le Victoria adopte une taxe sur les logements vacants

Le chef du gouvernement travailliste de l’État australien du Victoria, où vivent un peu plus de 5 millions de personnes, a annoncé dimanche plusieurs mesures pour faciliter l’accès au logement, dont une taxe sur les habitations inoccupées qui entrera en vigueur en janvier. Afin de les pousser à revendre ou à louer, les propriétaires de logements vacants depuis plus de six mois se verront imposer un prélèvement annuel de 1 % sur la valeur de leur bien. Selon une étude publiée fin 2015 par un think tank australien spécialisé dans la fiscalité, près de 20 % des habitations appartenant à des investisseurs à Melbourne, la capitale du Victoria, sont inoccupées. Vancouver, au Canada, a adopté en novembre un système de taxation similaire. En France, une taxe sur les logements vacants s’applique dans plus d’un millier de villes depuis 2013 et concerne les habitations inoccupées depuis un an.