• Nouvelle équipe pour Fillon. François Fillon a présenté sa nouvelle équipe de campagne, au sein de laquelle François Baroin, dont Nicolas Sarkozy voulait faire son Premier ministre en cas d’élection, sera « en charge du rassemblement politique ». Le président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale Christian Jacob et l’ancien ministre de l’Éducation Luc Chatel, tous les deux sarkozystes, sont également promus dans l’équipe.

  • Hamon détaille son revenu universel. Dans un entretien au Monde, Benoît Hamon a précisé son projet de revenu universel [€], chiffré à 35 milliards d’euros, qui débuterait par l’automatisation du versement du RSA, revalorisé à 600 euros, avant d’être étendu à « tous les travailleurs, quel que soit leur statut, salarié ou indépendant, dès le 1er janvier 2018 ». Le Premier ministre Bernard Cazeneuve, qui a rendu visite au vainqueur de la primaire de la gauche dans son QG de campagne parisien ce matin, a appelé le candidat socialiste à « rassembler toute sa famille politique ».

  • Bénéfices en forte hausse. Les sociétés du CAC 40, l’indice boursier qui rassemble les principaux groupes français, ont cumulé 75,5 milliards d’euros de bénéfices en 2016, selon un calcul rendu possible après la publication des derniers résultats attendus, ceux de Carrefour. Si la somme de leurs chiffres d’affaires est restée stable, leurs profits ont augmenté de 32 % par rapport à 2015, grâce notamment aux bonnes performances de l’industrie automobile (Michelin, PSA, Renault et Valeo).

  • LafargeHolcim et le mur anticlandestins. Le groupe LafargeHolcim, issu de la fusion du français Lafarge et du suisse Holcim, s’est dit prêt à vendre son ciment pour le mur anticlandestins promis par Donald Trump à la frontière du Mexique. « Il faut que cette entreprise réfléchisse bien » avant de s’engager pour un tel projet, a réagi le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault.

  • Amende pour SFR. L’Autorité de la concurrence a infligé une amende de 40 millions d’euros à SFR pour ne pas avoir respecté les engagements pris lors de sa fusion avec Numericable en octobre 2014. Le nouveau groupe, qui a annoncé son intention de faire appel, avait promis de poursuivre le déploiement de la fibre optique avec son concurrent Bouygues Telecom bien que cette opération ne lui soit plus nécessaire.

  • Tusk réélu au Conseil européen. L’ancien Premier ministre polonais Donald Tusk a été réélu à la présidence du Conseil européen, après avoir déjà effectué un premier mandat de deux ans et demi. Il a été désigné par la majorité des 28 chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne qui composent l’institution, malgré la vive opposition de la Pologne, qui avait présenté un candidat alternatif.