10 mars 2017

Ça peut servir

Se méfier des produits « purifiants »

Dans une étude publiée hier, le magazine 60 Millions de consommateurs met en garde contre l’utilisation de 46 produits d’entretien dits « purifiants » (anti-allergènes, anti-acariens, antibactériens) qu’il accuse de causer une « pollution majeure de l’air intérieur » en raison de leurs substances toxiques ou irritantes. Les sprays sont particulièrement mis en cause. Le magazine de l’association de défense des consommateurs précise qu’il ne faut pas se fier aux mentions « bio » ou « respectueux de l’environnement » si elles ne sont pas accompagnées d’un label officiel. Il recommande aussi de vérifier que les composants dits « naturels » comme le bicarbonate, le savon noir ou le savon d’Alep mis en avant ne soient pas « présents en quantité dérisoire ».