13 mars 2017

Ça alors

Rétablie, l’Islande lève son contrôle des capitaux

Le Premier ministre islandais Bjarni Benediktsson a annoncé hier que son pays mettrait fin à partir de demain au contrôle des capitaux instauré pour faire face à la crise financière de 2008 qui l’a particulièrement affecté. Les autorités avaient imposé de fortes restrictions à l’échange de monnaie islandaise contre des devises étrangères. Même les particuliers se rendant dans un autre pays devaient présenter un billet d’avion pour avoir le droit d’échanger de l’argent. Le contrôle des capitaux a été un « instrument nécessaire du redressement de l’économie », a affirmé le Premier ministre. L’Islande a vu sa croissance augmenter de 7,2 % en 2016 (contre 1,1 % en France). Les autorités jugent toutefois que le contrôle des capitaux freine désormais le développement économique, car il diminue son attractivité vis-à-vis des entreprises étrangères.