• Date fixée pour le début du Brexit. Le gouvernement britannique a annoncé que la Première ministre britannique Theresa May activerait le 29 mars l’article 50 du traité de Lisbonne enclenchant le processus de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. « Tout est prêt de notre côté », a répondu le porte-parole de la Commission européenne Margaritis Schinas.

  • Le FBI désavoue Trump. Le directeur du FBI James Comey a déclaré qu’aucun président ne pourrait ordonner la surveillance d’un candidat à l’élection présidentielle, en réponse à Donald Trump, qui prétend avoir été placé sur écoute par son prédécesseur à la Maison-Blanche Barack Obama pendant la campagne de la présidentielle américaine. Le patron de l’agence fédérale chargée notamment du contre-espionnage a par ailleurs confirmé que ses services enquêtaient sur de possibles liens entre « l’équipe de campagne Trump et le gouvernement russe ».

  • Attaque à l’aéroport d’Orly. Invité sur France Inter ce matin, le PDG d’Aéroports de Paris Augustin de Romanet a jugé inefficaces les fouilles à l’entrée de la zone publique des aéroports et s’est dit favorable à l’utilisation de la reconnaissance faciale en lien avec les caméras de vidéosurveillance. Samedi matin, un ancien braqueur de 39 ans, repéré depuis plusieurs années pour radicalisation, a été abattu à l’aéroport d’Orly par une patrouille après avoir tenté d’arracher son fusil d’assaut à une militaire.

  • Affaire Fillon. Le député européen Marc Joulaud, qui a occupé le siège de député de la Sarthe de François Fillon lorsque celui-ci était au gouvernement entre 2002 et 2012 et a ainsi été l’employeur de Penelope Fillon, a fait savoir qu’il avait reçu une « convocation en vue d’une mise en examen » « dans les prochains jours ». Le candidat de la droite à la présidentielle a été mis en examen mardi par les juges d’instruction qui le soupçonnent d’avoir fait bénéficier sa femme et deux de ses enfants d’emplois fictifs d’assistants parlementaires.

  • 11 candidats qualifiés. Le Conseil constitutionnel a dévoilé samedi la liste des 11 candidats ayant recueilli les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l’élection présidentielle. Seront ainsi présents au premier tour : Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou.

  • Premier débat d’avant-premier tour. TF1 et LCI organisent ce soir à partir de 21h un débat entre les cinq candidats recueillant le plus d’intentions de vote dans les sondages : François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. L’émission sera divisée en trois séquences d’environ 50 minutes consacrées aux sujets de société, à l’économie et à l’international.