21 mars 2017

C’est leur avis

En finir avec les promesses

Le philosophe des sciences et prospectiviste Jean Staune estime dans Les Échos que les candidats à la présidentielle ne devraient pas s’engager sur des promesses que les circonstances ne leur permettront pas de tenir, mais expliquer quelle direction ils veulent donner à leur action et les limites qu’ils se fixent.

« Quel que soit le vainqueur de l’élection présidentielle de 2017, une chose est certaine : un événement imprédictible se produira, empêchant l’application de son programme. […] Cela nécessite une révision profonde de ce qu’est la fonction d’un homme politique. Plus question de concevoir un programme puis d’essayer de l’appliquer. En revanche, il faut avoir des valeurs, remplacer les promesses par des engagements à ne pas dépasser certaines limites. Ensuite, il faut développer la résilience du pays et multiplier les cordes à son arc, c’est-à-dire les projets et les initiatives. » Jean Staune