21 mars 2017

Ça alors

Une écrivaine au programme des terminales L

Les lycéens de terminale en filière littéraire étudieront à partir de la rentrée prochaine « La Princesse de Montpensier », une nouvelle écrite sous couvert d’anonymat par Madame de Lafayette en 1662. C’est la première fois qu’une œuvre écrite par une femme se retrouvera au programme de littérature du bac L. Dans un communiqué publié hier, la ministre de l’Éducation Najat Vallaud-Belkacem a rappelé le rôle joué dans cette décision par la pétition « Pour donner leur place aux femmes dans les programmes de littérature au bac L » que lui avait adressée l’an dernier Françoise Cahen, professeure de lettres, et qui avait recueilli près de 20 000 signatures. Najat Vallaud-Belkacem avait alors « donné des consignes pour que toutes les commissions en charge de l’élaboration de sujets, de sources pédagogiques ou d’énoncés d’examen soient sensibilisées à l’égalité femmes-hommes ».