21 mars 2017

Ça alors

Les mariages hindous reconnus au Pakistan

Le président pakistanais Mamnoon Hussain a promulgué dimanche une loi qui reconnaît la validité des mariages hindous contractés dans le pays. Le texte vise à protéger cette minorité religieuse de plus de 3 millions de personnes dans un pays où plus de 96 % de la population est musulmane. Les Pakistanais qui s’unissent selon le rite hindou pourront désormais faire valoir leur certificat de mariage devant les autorités administratives. La loi assure une plus grande sécurité aux enfants des couples mariés ainsi qu’au conjoint en cas de décès. Elle permet également de divorcer. En pouvant prouver qu’elles sont déjà mariées, les femmes hindoues du Pakistan seront mieux protégées contre les unions forcées. L’âge minimum pour le mariage hindou a été fixé à 18 ans, comme en Inde (où il est cependant de 21 ans pour les hommes).