22 mars 2017

Ça alors

Tentative d’assassinat par gif

Un grand jury du Texas a décidé lundi de poursuivre un internaute pour voie de fait grave avec usage d’une arme mortelle. L’arme en question est un fichier gif, une image animée stroboscopique que l’accusé avait envoyée en décembre à Kurt Eichenwald, un journaliste épileptique, dans le but de lui causer une crise. « Tu mérites une attaque pour tes publications », clamait un texte inscrit sur l’image. Sur Twitter, le journaliste de Newsweek avait à de nombreuses reprises manifesté son opposition à Donald Trump, s’attirant les critiques des partisans du nouveau président américain. « Nous allons voir s’il meurt », avait écrit l’expéditeur du gif dans une conversation privée sur Twitter. L’image a causé à Kurt Eichenwald une crise partielle. L’homme de 29 ans, qui avait tenté de masquer ses traces en utilisant un téléphone avec un forfait prépayé, a été identifié et arrêté vendredi par le FBI.