22 mars 2017

Ça alors

L’Allemagne a suspendu ses livraisons d’armes à la Turquie

Le quotidien allemand Die Süddeutsche Zeitung a révélé hier que le gouvernement allemand avait refusé 11 fois depuis novembre de fournir des armes à la Turquie. Dans une lettre, adressée à un député, à laquelle le journal a eu accès, le ministère justifie la suspension des exportations par la crainte de voir le gouvernement turc utiliser les armes « dans le cadre de la répression interne » – référence à la répression de l’opposition turque depuis le coup d’État avorté de juillet – ou dans « le conflit kurde ». L’Allemagne s’est engagée à fournir des armes et autres équipements militaires aux membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord, dont la Turquie fait partie, mais elle a pour règle de s’y refuser en cas de « raisons politiques spécifiques ». Entre 2010 et 2015, le pays ne s’était opposé à de telles livraisons à la Turquie qu’à huit reprises.