23 mars 2017

Ça alors

La difficile promotion du tourisme aux Philippines

La secrétaire au Tourisme des Philippines a demandé hier aux médias d’« atténuer un peu » la couverture des meurtres extrajudiciaires encouragés par le président Rodrigo Duterte pour lutter contre le trafic de drogue. En voyage en Thaïlande, elle s’est plainte devant un groupe de journalistes de leur effet sur l’image du pays : « Aidez-nous parce que, vous savez, c’est vraiment difficile pour moi de vendre les Philippines, surtout quand les meurtres extrajudiciaires deviennent le sujet principal. » Plus de 7 000 personnes ont été tuées depuis l’entrée en fonction de Rodrigo Duterte le 30 juin 2016 et le lancement de sa guerre contre la drogue, dont l’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty International a dénoncé début février le caractère injuste et criminel. Le nombre de touristes aux Philippines a tout de même augmenté de 9 % au deuxième semestre 2016 par rapport à l’année précédente.