• Grève générale en Guyane. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a déclaré qu’une délégation ministérielle se rendrait en Guyane « avant la fin de la semaine » pour conclure les discussions que des hauts fonctionnaires arrivés dans la région samedi sont venus engager. Une « grève générale illimitée » a débuté ce matin à l’appel de 37 syndicats réunis au sein de l’Union des travailleurs guyanais pour réclamer davantage de moyens en faveur du développement économique, de l’éducation, de la santé et de la sécurité.

  • Sur écoute. Après François Fillon qui avait estimé samedi « probable » d’avoir été placé sur écoute, Marine Le Pen a appelé ce matin le « pouvoir » à « cesser » cette pratique. Le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas a réagi dans un communiqué dans lequel il juge que ces propos relèvent « au mieux de la pure spéculation et au pire d’une volonté de manipulation de la réalité » et explique que les interceptions de communications ne peuvent être décidées « que par un juge d’instruction ou après accord du juge des libertés et de la détention ».

  • La CDU en tête dans la Sarre. Le parti conservateur CDU, dirigé par Angela Merkel, a remporté hier avec 40,7 % des voix les élections régionales en Sarre, dans le sud-ouest de l’Allemagne, devançant le parti social-démocrate SPD, deuxième avec 29,6 % des suffrages. Ce scrutin survient six mois avant les élections législatives de septembre, où Angela Merkel briguera un quatrième mandat de chancelière face notamment à Martin Schulz, ancien président du Parlement européen et candidat du SPD.

  • Un gouvernement au Maroc. Le nouveau Premier ministre marocain Saadeddine El Othmani, issu du parti musulman et conservateur PJD, a annoncé samedi être parvenu à former un gouvernement en réunissant six partis politiques. Le PJD avait remporté les élections législatives le 10 octobre, mais son chef de file Abdelilah Benkirane a été limogé par le roi Mohammed VI le 15 mars après avoir échoué à former une coalition.