27 mars 2017

Ça alors

Des étudiants burundais en grève après la suppression d’une bourse d’études

Les 3 000 étudiants de l’École normale supérieure (ENS) de Bujumbura, la capitale du Burundi, ont entamé une grève vendredi. Ils s’opposent à la transformation, par décret début février, de la bourse, jusqu’ici attribuée à tous les étudiants, en un prêt à rembourser à la fin des études. 170 représentants des étudiants de l’Université du Burundi, qui compte 11 000 élèves, ont écrit au président burundais pour lui demander d’abroger son décret d’ici le 4 avril, sous peine de rejoindre le mouvement. Le gouvernement avait pris cette décision en raison de difficultés financières et face au nombre croissant d’étudiants. Le président burundais avait déjà signé en 2014 un décret visant à conditionner l’octroi de cette bourse aux résultats scolaires, mais l’avait suspendu face à l’opposition des étudiants de l’ENS et de l’Université du Burundi qui avaient mené une grève de deux mois.