29 mars 2017

C’est leur avis

Trump rend sa grandeur à la Chine

L’éditorialiste du New York Times Thomas Friedman prend le contrepied du slogan de Donald Trump, « rendre à l’Amérique sa grandeur », estimant que sa politique va surtout permettre de la rendre à Chine, en raison de son protectionnisme et du rejet des politiques environnementales de son prédécesseur.

« Trump a intensifié mardi sa campagne pour rendre sa grandeur à la Chine en rejetant les études scientifiques sur le changement climatique et en bazardant toutes les mesures de l’époque Obama pour réduire notre dépendance au charbon. […] Et que fait la Chine ? Son nouveau plan à cinq ans est de foncer vers les voitures électriques, les batteries, le nucléaire, l’éolien, le solaire, l’efficacité énergétique et un plafonnement du carbone. Le plan de Trump ? Davantage de charbon et de pétrole. Allô ? Comment l’Amérique peut-elle être grande si elle ne domine pas la prochaine grande industrie globale, l’énergie propre ? » Thomas Friedman