• Le Medef préfère Fillon. À l’initiative du syndicat patronal Medef, quatre candidats à l’élection présidentielle, Jacques Cheminade, François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron, ont présenté mardi leur programme économique devant plusieurs organisations de chefs d’entreprise. « On ne va soutenir personne », a assuré sur Franceinfo le président du Medef Pierre Gattaz, qui a tout de même jugé que « le programme économique de François Fillon va vers la croissance, le plein emploi » et qu’il « engage les réformes qui sont les plus abouties. Derrière, nous avons Emmanuel Macron, qui va dans le bon sens, mais ne va pas jusqu’au bout des réformes, notamment sur la baisse du coût du travail, sur la fiscalité ».

  • Valls votera Macron. L’ancien Premier ministre Manuel Valls a déclaré mercredi qu’il voterait pour Emmanuel Macron dès le premier tour de la présidentielle. En participant à la primaire de la gauche, qu’il a perdue au second tour face à Benoît Hamon, il s’était engagé à « soutenir publiquement » le vainqueur. « Une primaire n’est valable qu’entre candidats aux projets différents, mais compatibles : ce fut le cas pour LR, pas le cas pour le PS », estime sur Twitter Laurent de Boissieu, journaliste politique à La Croix.

  • Mélenchon contre l’Otan et pour l’ONU. Jean-Luc Mélenchon a présenté hier son programme en matière de défense à l’Institut des relations internationales et stratégiques. Il a réaffirmé sa volonté de sortir la France de l’Otan, l’ONU devant selon lui devenir le « seul organe légitime pour assurer la sécurité collective ». Le cofondateur du Parti de gauche refuse la construction d’une « défense européenne » qu’il assimile à « une guerre contre la Russie ». Présentant ses propositions en matière de défense la semaine dernière, le candidat socialiste Benoît Hamon, qui a appelé mercredi Jean-Luc Mélenchon à le rejoindre, avait déclaré qu’« une sortie de l’Otan affaiblirait la sécurité du continent européen à un moment où nous en avons besoin, face à une Russie qui teste et qui tente d’intimider ».