• Explosion à Saint-Pétersbourg. Une explosion a fait au moins neuf morts et une vingtaine de blessés en milieu de journée dans le métro de Saint-Pétersbourg, selon la Commission nationale antiterroriste russe, qui a ouvert une enquête pour « acte terroriste ». Le président russe Vladimir Poutine, qui se trouvait dans la ville pour une rencontre avec son homologue biélorusse Alexandre Loukachenko, a déclaré que toutes les hypothèses étaient examinées.

  • Pas d’accord en Guyane. La ministre des Outre-Mer Ericka Bareigts est repartie de Guyane hier sans avoir pu signer d’accord avec les représentants du collectif Pou la Gwiyann dékolé qui porte les différentes revendications économiques et sociales des habitants de la région. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a jugé aujourd’hui « irréaliste » la somme de 2,5 milliards d’euros réclamée par le collectif, alors que le gouvernement avait proposé un plan d’urgence de plus d’un milliard d’euros pour, entre autres, l’agriculture, le tourisme, la pêche et les activités minières.

  • Manifestation de la communauté chinoise à Paris. Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées hier place de la République à Paris pour rendre hommage à Liu Shaoyao, le père de famille chinois tué le 26 mars par la police, et pour demander la « vérité » sur les circonstances de sa mort. Des affrontements ont opposé plusieurs manifestants aux forces de l’ordre.

  • Un nouveau président en Serbie. Le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic a remporté hier l’élection présidentielle dès le premier tour avec 55,1 % des voix. Ancien ministre ultranationaliste de l’Information de Slobodan Milosevic (l’ancien président serbe mort en 2006 alors qu’il était jugé pour crimes de guerre par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie) à la fin des années 1990, il a adopté un positionnement plus modéré en rejoignant en 2008 le Parti progressiste serbe (conservateur et pro-européen).

  • Coulée de boue en Colombie. Une importante coulée de boue, consécutive à des pluies torrentielles, s’est déversée dans la nuit de vendredi à samedi sur la ville de Mocoa, dans le sud-ouest de la Colombie. Le dernier bilan provisoire partagé aujourd’hui par le président colombien Juan Manuel Santos dénombre 254 morts, dont 43 enfants, ainsi que plusieurs centaines de blessés.