5 avril 2017

Ça alors

La Hongrie s’attaque à l’université de George Soros

Le Parlement hongrois a voté hier une loi imposant aux universités extraeuropéennes de posséder un campus dans leur pays d’origine pour poursuivre leur activité en Hongrie. La mesure vise particulièrement l’Université d’Europe centrale (CEU) créée en 1991 et financée par le milliardaire américain George Soros. Bien qu’enregistrée aux États-Unis (afin de délivrer des diplômes américains), elle n’y dispose pas d’un campus. Le ministre des Ressources humaines Zoltan Balog, en charge de l’Éducation, a accusé les organismes bénéficiant de l’appui du financier d’origine hongroise de « chercher à affaiblir le gouvernement élu ». Le président de la CEU, Michael Ignatieff, ancien chef du Parti libéral canadien (celui du Premier ministre Justin Trudeau), a dénoncé un « vandalisme politique ».