7 avril 2017

Ça alors

En Uruguay, les pharmacies vont vendre du cannabis

Le sous-secrétaire à la présidence de l’Uruguay Juan Andres Roballo, également président du Conseil national des drogues, a annoncé hier que les pharmacies de son pays vendraient à partir de juillet du cannabis pour un usage récréatif. Cette première mondiale s’accompagnera de restrictions : les consommateurs devront s’inscrire sur un registre des usagers tenu par l’État. Pour éviter que le cannabis devienne un motif de tourisme, seuls seront acceptés les Uruguayens et les résidents étrangers permanents. Il ne sera pas possible d’acheter plus de 10 grammes par semaine. L’Uruguay avait voté en décembre 2013 une loi, destinée à lutter contre le narcotrafic, autorisant la culture du cannabis pour un usage personnel et la participation à des clubs pour cultiver des plants en commun. Prévue par le texte, la vente en pharmacie n’avait toujours pas été mise en place.