13 avril 2017

Ça alors

Chat et chien interdits dans les assiettes des Taïwanais

À Taïwan, la viande de chat ou de chien entrait dans la composition de certains plats traditionnels, puis s’est raréfiée lors des dernières décennies, au fur et à mesure de la domestication de ces animaux. Désormais, sa consommation sera totalement prohibée. Le Parlement a approuvé mardi le vote de plusieurs amendements à une loi de protection des animaux afin d’interdire la consommation, l’achat ou la possession de viande de chien ou de chat, sous peine d’une amende pouvant atteindre l’équivalent de 7 750 euros. Les personnes coupables d’avoir maltraité ou tué des animaux s’exposent quant à elles à une peine de deux ans de prison. En 2001, le pays avait déjà interdit la vente de viande de chat ou de chien. Plusieurs villes en avaient déjà proscrit la consommation.