18 avril 2017

Ça alors

Bangkok veut chasser les vendeurs de rue de ses grandes artères

La municipalité de Bangkok a annoncé ce matin que les stands de vendeurs de rue seraient bannis des principales rues de la capitale thaïlandaise d’ici la fin de l’année pour des « raisons d’ordre et d’hygiène ». La mairie mentionne en particulier les étals de « vêtements, articles contrefaits et nourriture ». Le ministère des Affaires étrangères thaïlandais avait pourtant mené ces dernières années plusieurs opérations de promotion de la cuisine de rue auprès des touristes, notamment via des applications mobiles. Le magazine américain Forbes et la chaîne de télévision CNN classent Bangkok comme la meilleure ville au monde pour s’alimenter dans la rue. En 2015, la mairie avait recensé 20 000 marchands ayant un permis pour installer leurs étals sur les trottoirs.