• Les députés britanniques votent pour des élections anticipées. Les membres de la Chambre des communes britannique ont voté par 522 voix contre 13 en faveur d’élections législatives anticipées le 8 juin. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker « considère que les réelles négociations politiques » sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne « débuteront après les élections », a déclaré le porte-parole de la Commission Margaritis Schinas.

  • Armes chimiques en Syrie. Le directeur général de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, une organisation veillant au respect de la Convention internationale sur les armes chimiques, a affirmé, après analyse des prélèvements, que du gaz sarin ou une substance similaire avait été utilisé dans le bombardement qui a fait plus de 80 morts le 4 avril dans la province d’Idleb en Syrie. Vendredi, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait reproché à l’organisation de ne pas se rendre sur le terrain avant de présenter ses conclusions.

  • Reprise du dialogue en Guyane. Le collectif Pou la Gwiyann dékolé, qui fédère les revendications des manifestants guyanais, a annoncé hier soir que le dialogue avait repris avec le gouvernement, ce dernier ayant répondu au « projet de protocole d’accord » envoyé dimanche par le collectif. Les manifestants guyanais demandent deux milliards d’euros supplémentaires par rapport au plan d’urgence d’un peu plus d’un milliard proposé le 1er avril par le gouvernement ainsi qu’une « rétrocession totale du foncier » de l’État vers la collectivité territoriale.

  • Hausse des embauches prévue en 2017. Les projets de recrutement des entreprises sont en hausse de 8,2 % en 2017, soit 150 000 offres d’emploi de plus, par rapport à 2016, selon l’enquête annuelle « Besoins en main-d’œuvre » réalisée par Pôle emploi. Les intentions d’embauche exprimées dans cette enquête se concrétisent dans 80 % des cas.