19 avril 2017

Ça alors

Une rivière canadienne asséchée en quatre jours

La fonte d’un glacier au nord-ouest du Canada a provoqué l’assèchement d’une rivière qu’il alimentait, selon un article publié lundi dans la revue scientifique britannique Nature Geoscience, spécialisée dans les sciences de la Terre. Les eaux du glacier alimentent désormais un autre cours d’eau. Les auteurs de l’article expliquent que c’est la première fois que ce phénomène, connu sous le nom de « piratage de rivières », se produit avec une telle soudaineté. Il a suffi de quatre jours, en mai 2016, pour que la rivière Slims se retrouve à sec, coupée de son approvisionnement. Selon les chercheurs, qui se sont appuyés sur des relevés hydrométriques et sur l’utilisation de drones pour leurs analyses, le recul du glacier à l’origine de cette modification de l’écoulement des eaux est lié au changement climatique.