20 avril 2017

C'est leur avis

Du changement, mais pas un bouleversement

Pour l’éditorialiste de l’agence de presse américaine Bloomberg Therese Raphael, les Français veulent du changement, mais pas celui de leur modèle social.

« Pour un Américain informé sur la politique, l’élection présidentielle française a des airs familiers : un pays majeur, mais divisé, qui fait face à des problèmes économiques et sociaux et perd foi en sa classe politique. […] Mais ne pensez pas un instant que les Français veulent un changement radical. Si les Français veulent du changement, ce n’est pas le profond bouleversement que cherchaient les électeurs de Trump ou que les Britanniques souhaitaient lorsqu’ils ont voté l’an dernier pour quitter l’Union européenne. En effet, comme je l’ai appris lors d’une récente visite, il est difficile de trouver quelqu’un qui veuille démanteler le légendaire contrat social français, l’accord selon lequel l’État fournit une large variété de services en contrepartie d’une forte part des revenus des gens. » Therese Raphael