20 avril 2017

Ça alors

Le Venezuela fait un chèque de 500 000 dollars pour Trump

Comme la loi américaine l’y oblige, le comité d’organisation des festivités d’investiture de Donald Trump à la présidence des États-Unis a dévoilé mardi les noms de ses donateurs. Sur les 107 millions de dollars récoltés, 500 000 dollars viennent de la compagnie pétrolière Citgo. Cette société américaine est une filiale de l’entreprise publique pétrolière vénézuélienne PdVSA. La contribution financière peut surprendre venant du Venezuela, dont le président Nicolas Maduro a encore accusé hier les États-Unis de préparer un coup d’État contre lui. Citgo a cependant besoin de s’attirer les faveurs de la Maison-Blanche, car l’entreprise est en grande difficulté financière. Le Venezuela a placé en gage la moitié de ses parts pour obtenir en novembre un prêt de la compagnie pétrolière russe Rosneft. En cas de défaut, celle-ci pourrait s’approprier des raffineries importantes pour les États-Unis.