21 avril 2017

Ça alors

L’abus de téléphone portable jugé cancérogène par un tribunal italien

Un tribunal de la ville d’Ivrée, près de Turin, en Italie, a reconnu la responsabilité de l’usage du téléphone portable dans la tumeur cancéreuse d’un homme de 57 ans que son travail avait obligé à utiliser cet appareil trois à quatre heures par jour pendant 15 ans. La décision, susceptible d’appel, accorde une pension d’invalidité de 500 euros par mois au plaignant, que la tumeur, bénigne, a rendu sourd d’une oreille. Selon ses avocats, « c’est la première fois au monde qu’un tribunal reconnaît un lien entre un usage abusif du téléphone portable et une tumeur cérébrale ». Cette causalité n’est toutefois pas reconnue scientifiquement. Une étude réalisée en Australie sur plus de 34 000 personnes et publiée en mai 2016 n’a pas révélé d’évolution sensible de la fréquence des tumeurs cérébrales entre 1982 et 2012 malgré l’adoption massive du portable.