24 avril 2017

C’est leur avis

Déception pour Marine Le Pen

Avec plus de 7,6 millions de voix, Marine Le Pen a obtenu le meilleur score d’un candidat du Front national à l’élection présidentielle, assurant la présence de ce parti au deuxième tour pour la deuxième fois après son père Jean-Marie Le Pen en 2002. Selon François Bonnet, directeur éditorial de Mediapart, son score a pourtant de quoi la décevoir [€].

« Avec environ 21 % des suffrages, Marine Le Pen aura été incapable d’élargir son électorat. Bien au contraire, elle n’a cessé de reculer tout au long de cette campagne quand, depuis des mois, les entreprises de sondages la plaçaient très largement en tête, certains lui accordant il y a quelques mois un potentiel électoral de 30 %. Cet endiguement du Front national marque l’échec de la stratégie de sa direction qui visait à s’imposer comme la grande alternative au “système en place”. Et il est fort probable que ce score médiocre ouvrira de sévères discussions, voire une crise au sein du parti d’extrême droite. » François Bonnet