24 avril 2017

Ça alors

Patience requise pour déposer son bulletin à l’étranger

57 762 électeurs pour un seul lieu de vote. À Montréal, les électeurs français ont dû faire preuve de patience samedi avant de pouvoir déposer un bulletin dans l’urne de l’un des 24 bureaux de vote prévus au Collège Stanislas, lors du premier tour de la présidentielle. Plusieurs d’entre eux ont déclaré sur les réseaux sociaux avoir attendu entre une heure et trois heures pour arriver au bout d’une file d’attente de plusieurs centaines de mètres. Même problème à Londres, Hong Kong, Berlin, Tel Aviv ou Tokyo. Le nombre de bureaux de vote était supérieur de 10 % à celui de 2012, mais cela n’a pas suffi. Les électeurs français à l’étranger représentent 1,3 million de personnes, soit 2,8 % du corps électoral.