28 avril 2017

Ça alors

L’Autorité palestinienne ne veut plus payer l’électricité de Gaza

L’Autorité palestinienne, créée en 1994 pour administrer la bande de Gaza et les territoires de Cisjordanie sous responsabilité palestinienne, a fait savoir hier qu’elle ne réglerait plus la facture de l’électricité qu’Israël fournit à la bande de Gaza. Ce territoire est passé en juin 2007 sous le contrôle du mouvement islamiste Hamas, à l’issue d’affrontements meurtriers avec les membres du Fatah, le parti qui dirige l’Autorité palestinienne. Cette dernière continue à financer l’essentiel des services publics de la bande de Gaza, en particulier les salaires de plusieurs dizaines de milliers de fonctionnaires. Israël refusant toute relation avec le Hamas, qu’elle considère comme un groupe terroriste, les deux millions d’habitants de la bande de Gaza risquent d’être privés d’électricité. L’Autorité palestinienne entend ainsi faire pression sur le Hamas pour qu’il lui rende le pouvoir.