4 mai 2017

C'est leur avis

Marine Le Pen a débattu comme Donald Trump

Le correspondant à Paris du quotidien allemand Die Welt Sascha Lehnartz a regardé le débat qui a opposé hier Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Il estime que la candidate du Front national a adopté la stratégie de Donald Trump pour éviter de parler de son programme.

« Le Pen s’est à nouveau présentée comme la “candidate du peuple” et a qualifié Macron d’héritier de Hollande, d’incompétent en matière de sécurité, de valet d’Angela Merkel, de contempteur des ouvriers et de casseur social, d’“européiste” (insulte intéressante), d’ouvreur de frontières et de sympathisant des terroristes – et encore et toujours de représentant d’une France qui se “soumet”. Une fois les Allemands, une fois les Américains, une fois le monde de la finance, une fois l’Union européenne. La stratégie de Marine Le Pen, c’était de “trumpiser” le débat et de refuser à chaque fois toute discussion sérieuse. […] Marine Le Pen a en fait donné l’impression qu’elle ne s’y connaissait pas sur les questions de fond. » Sascha Lehnartz