4 mai 2017

Ça alors

L’Inde souhaite ne vendre que des voitures électriques en 2030

Le ministre indien de l’Électricité, du Charbon et des Énergies renouvelables Piyush Goyal a déclaré samedi qu’il souhaitait que « d’ici 2030, plus aucune voiture essence ou diesel ne soit vendue dans le pays ». En février, le gouvernement indien a augmenté de 42 % ses aides aux constructeurs de véhicules électriques et hybrides, sur lesquels il compte pour réduire le niveau de pollution. Afin de favoriser l’adoption de ces voitures par les Indiens, qui n’en achètent que très peu actuellement, le ministre souhaite leur permettre d’acquérir un véhicule sans avoir à verser d’acompte et de s’acquitter des mensualités grâce à l’argent qu’ils économiseront en ne consommant plus d’essence. Des interdictions des véhicules thermiques à partir de 2025 ou 2030 ont été débattues au Parlement l’an dernier en Norvège, aux Pays-Bas et en Allemagne, sans déboucher sur une loi.