9 mai 2017

C’est leur avis

L’effet repoussoir de Trump

Pour l’éditorialiste de CNN Frida Ghitis, l’arrivée au pouvoir de Donald Trump n’a pas suscité l’effet d’entraînement attendu par les populistes du monde entier, mais a au contraire créé un repoussoir [€] qui a nui notamment à Marine Le Pen.

« Par une curieuse ironie du sort, l’ascension de Donald Trump à la présidence – qui devait annoncer une vague de victoires pour d’autres candidats du même type – est en réalité en train de ruiner leurs chances de réussite. Certes, le succès de Macron est le résultat d’un grand nombre de facteurs, certains uniquement liés à la situation en France. Mais s’il a pu s’imposer, c’est entre autres parce que les électeurs français ont été horrifiés à l’idée d’élire leur propre version de Trump. Le Pen leur rappelait un peu trop le nouveau président américain, un homme qu’ils détestent cordialement. […] Jusqu’à l’investiture, donc, les nationalistes avaient toutes les raisons de se réjouir. Mais le soutien de Trump s’est avéré une malédiction. » Frida Ghitis