17 mai 2017

C'est leur avis

Trump et le syndrome du Watergate

Le New York Times a dévoilé hier soir une note de James Comey dans laquelle l’ancien directeur du FBI limogé par Donald Trump relate que le président lui a dit espérer qu’il pourrait « laisser tomber » les investigations sur les liens de son ancien conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn avec la Russie. La journaliste américaine Elizabeth Drew, spécialiste du Watergate, estime qu’une telle attitude pourrait conduire à sa destitution.

« Les Américains sont ainsi faits qu’ils deviennent nerveux lorsqu’un président défie les normes de la gouvernance démocratique. Ils commencent alors à se demander : “Est-ce le Watergate ?” […] Il faut se rappeler que les plus graves crises touchant Nixon sont arrivées dans les cinquième et sixième années de sa présidence. Celle de Donald Trump n’est vieille que de quatre mois. […] Quand le maintien de Trump deviendra trop coûteux politiquement pour les Républicains, il est fort possible qu’ils se retournent contre lui. » Elizabeth Drew